Qu'est ce qu'une banda ?

Les bandas sont des groupes de musique inspirés de formations musicales espagnoles, animant ferias, corridas, courses landaises et autres fêtes locales, dans le sud-ouest de la France.
Tout semble avoir commencé à Pampelune, si l’on en croit les témoignages. En effet, on raconte que les fêtes de San Fermin à Pampelune ont servi de référence à la création de nombreuses fêtes animées par les bandas : Bayonne, Mont-de-Marsan, Dax, Aire-sur-l’Adour…
Le principe de la banda est d’inviter le public à s’amuser. Il ne s’agit pas simplement d’écouter de la musique. Les musiciens essayent par tous les moyens de communiquer, au public, le virus du rythme. Ainsi, les spectateurs ne sont pas passifs, ils participent énergiquement en chantant, dansant pour devenir en eurythmie  avec les musiciens. La bonne humeur, la décontraction et l’ambiance deviennent au service de la fête.
La qualité d’une banda repose sur la puissance d’ANIMATION, la FETE et la faculté de transmettre de la JOIE au public. Mais la banda tient aussi à la qualité de sa musique et à la compétence de ses musiciens. On ne devient pas membre d’une banda en claquant des doigts. La formation musicale est très importante.
Une banda c’est aussi une bande de copains, ce mélange harmonieux entre fête entre amis et musique où l’on prône la solidarité. Elle rassemble parce qu’elle touche tous les âges. La musique banda unit les êtres et tisse un lien très fort entre les musiciens. Un lien évident qui permet une harmonie presque parfaite lorsque 30 musiciens débutent un morceau à l’unisson.

L’esprit banda, c’est aussi la solidarité. La musique banda unit les gens, elle rassemble parce qu’elle touche tous les âges et qu’il existe aussi un lien très fort entre les musiciens. Ce lien est perceptible à l’œil nu lorsque l’on s’attarde à regarder les musiciens jouer. La qualité d’une banda, c’est de savoir animer la fête, savoir transmettre sa joie. Mais la banda tient aussi à la qualité de sa musique et à la compétence de ses musiciens. On ne devient pas membre d’une banda en claquant des doigts. La formation musicale est très importante dans un groupe où plus d’une trentaine d’instruments à vent doivent jouer en même temps.

Les bandas sont des groupes de musique inspirés de formations musicales espagnoles, animant ferias, corridas, courses landaises et autres fêtes locales, dans le sud-ouest de la France.

Tout semble avoir commencé à Pampelune, si l’on en croit les témoignages. En effet, on raconte que les fêtes de San Fermin à Pampelune ont servi de référence à la création de nombreuses fêtes animées par les bandas : Bayonne, Mont-de-Marsan, Dax, Aire-sur-l’Adour…

Le principe de la banda est d’inviter le public à s’amuser. Il ne s’agit pas simplement d’écouter de la musique. Les musiciens essayent par tous les moyens de communiquer, au public, le virus du rythme. Ainsi, les spectateurs ne sont pas passifs, ils participent énergiquement en chantant, dansant pour devenir en eurythmie  avec les musiciens. La bonne humeur, la décontraction et l’ambiance deviennent au service de la fête.

La qualité d’une banda repose sur la puissance d’ANIMATION, la FETE et la faculté de transmettre de la JOIE au public. Mais la banda tient aussi à la qualité de sa musique et à la compétence de ses musiciens. On ne devient pas membre d’une banda en claquant des doigts. La formation musicale est très importante.

Une banda c’est aussi une bande de copains, ce mélange harmonieux entre fête entre amis et musique où l’on prône la solidarité. Elle rassemble parce qu’elle touche tous les âges. La musique banda unit les êtres et tisse un lien très fort entre les musiciens. Un lien évident qui permet une harmonie presque parfaite lorsque 30 musiciens débutent un morceau à l’unisson.